Le meilleure et le pire du Programme Economique de nos chers candidats

Le but de cet article n’est pas de soutenir un candidat ou un autre, ni de faire de la polémique. L’objectif est de présenter les principales idées économique du programme des uns et des autres en toute neutralité. Cependant, je ne vais pas me gêner pour faire un petit coup de gueule à la fin de cet article + surprise 🙂

Cette liste ne comportera que les politiques ayant réussi à rassembler les 500 signatures indispensables, au moment où j’écris ces lignes. Tu peux retrouver les autres candidats en cliquant ici.

 

Note perso après rédaction :
Avant d’écrire cet article je pensais un peu naïvement que je pourrai facilement trouver les programmes détaillés des candidats. Il s’agit quand même des élections présidentielles françaises et non du spectacle de danse de fin d’année des CM2… Cependant, pour certains candidats je suis ÉTONNÉ de ne de ne pas avoir plus de détails sur leur programme ! Il y a bien des notions, des opinions, des avis mais très peu de concret… Je n’ai retenu que ce qui me semblé concret et encore j’ai un peu forcé, histoire d’avoir quelque chose. Bonne lecture 😉

 

Programme économique
Nathalie Arthaud,
Lutte ouvrière

 

  • Interdiction des licenciements.
  • Augmentation des salaires et des pensions de retraite.
  • Société communiste : mettre fin “à la propriété privée des moyens de production, des usines, des banques, des transports et des grandes chaînes de distribution”
  • Une transparence totale dans les entreprises : mettre fin au secret commercial, au secret bancaire et au secret des affaires dans les entreprises.

 

 

Programme économique
Philippe Poutou,
Nouveau Parti anticapitaliste

 

  • Interdiction des licenciements, passage aux 32 heures et SMIC à 1700€ net/mois.
  • Nationalisation des secteurs clés de l’économie : banques, grandes entreprises de l’énergie, du transport, de la santé…
  • Une rupture internationaliste avec l’Union européenne, pour une autre Europe, basée sur la solidarité entre les peuples contre l’exploitation et toutes les oppressions ;
  • L’arrêt du nucléaire et une planification énergétique pour arrêter le dérèglement climatique

 

 

Programme économique
Jean-Luc Mélenchon,
Gauche radicale

 

  • 100 milliards d’euros d’investissement dans l’économie pour l’écologie et le social
  • Remettre à plat les aides publiques et exonérations d’impôt ou de cotisation accordées aux entreprises
  • Créer un pôle public bancaire pour financer les entreprises
  • Réduire la différence de salaire et de pouvoir entre patron et salarié en Fixer un salaire maximum autorisé pour limiter l’écart de 1à 20 entre le salaire le plus bas et le salaire le plus haut dans une entreprise Interdire les parachutes dorés et les retraites chapeaux
  • Nationalisation : Rendre effectif le droit de réquisition des entreprises d’intérêt général par l’Etat, Nationaliser le chantier naval STX de Saint-Nazaire
  • Augmenter le smic net mensuel de 16% pour le porter à 1326 euros net pour 35 heures
  • Faire racheter la dette publique par la Banque centrale
  • Restaurer le droit à la retraite à 60 ans

 

 

Programme économique
Benoît Hamon,
Parti socialiste et alliés

 

  • Création d’un revenu universel d’existence. Pour la 1ere étape, dès 2018, le RSA sera augmenté de 10% à hauteur de 600 €, et un revenu d’existence sera versé à tous les jeunes de 18 à 25 ans. Après une conférence citoyenne, le revenu universel sera ensuite étendu à toute la population, pour atteindre à terme 750 € 
  • Droit universel à la formation tout au long de la vie
  • Augmentation du Smic
  • Instaurer une taxe robot
  • Programme d’investissements pour soutenir les projets de développement agro-écologiques, les circuits-courts et les coopératives

 

 

Programme économique
Emmanuel Macron,
En marche !

 

  • Transformation de l’ISF en impôt sur la rente immobilière. La part qui finance l’économie réelle, c’est-à-dire la détention d’entreprise ou d’action, ne serait plus imposée.
  • Extension de l’assurance-chômage aux travailleurs indépendants et auto-entrepreneurs après 5 ans d’activité.
  • Construire un régime universel de retraite indépendant du statut

 

 

Programme économique
François Fillon,
Les Républicains et alliés

 

  • Créer une caisse d’assurance chômage pour les indépendants
  • Fusionner les différentes aides sociales
  • Exiger des « contreparties » de la part des bénéficiaires d’aides sociales
  • Reculer l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans
  • Supprimer 500 000 postes de fonctionnaires
  • Favorable à une hausse de 2 points de la TVA
  • Rendre 10 milliards d’euros de pouvoir d’achat aux classes moyennes
  • Mettre en place un impôt à taux unique de 30 % sur les revenus du capital
  • Abaisser les charges sur les entreprises et les ménages de 50 milliards d’euros
  • Réduire les dépenses publiques de 100 milliards d’euros

 

 

Programme économique
Nicolas Dupont-Aignan,
Debout la France

 

  • 100 milliards pour relancer la croissance qui atteindrait (selon ses calculs) 3 % à la fin du quinquennat. 
  • Augmentation des petites retraites de 100€/mois
  • Protectionnisme, réserver 75 % des marchés publics aux entreprises produisant en France et créer un « fond de relocalisation » de 10 milliards.
  • Faire des économies : stopper les subventions en direction de l’Union européenne, permettre à l’État d’emprunter directement auprès de la Banque de France à taux zéro, redéployer 150 000 fonctionnaires…
  • Augmenter les salaires net de 10% en diminuant les charges salariales
  • Le travail universel : travail forcé des chomeurs
  • Interdire le trading à haute fréquence
  • Exonération de charge pendant 5 ans le recrutement en CDI d’un chômeur de longue durée

 

 

Programme économique
Marine Le Pen,
Front national

 

  • Baisse de 10% de l’impôt sur le revenu sur les trois premières tranches
  • Création d’un dispositif «premier emploi» qui exonère totalement de charges la première embauche d’un jeune de moins de 21 ans par une entreprise et ce pour un délai maximum de deux ans
  • Augmenter de 30% le budget public de la recherche et de l’innovation
  • Nationalisation : La Poste et la SNCF resteront des entreprises publiques et renationalisation des sociétés d’autoroutes
  • Fixation de l’âge légal de la retraite à 60 ans
  • Réduction des dépenses de 60 milliards d’euros

 

 

Programme économique
Jacques Cheminade,
Solidarité et progrès

 

  • Lancer une procédure de faillite ordonnée du système bancaire, 
  • Créer une banque nationale et nationaliser les établissements financiers non coopératifs
  • Instaurer une séparation stricte entre banques de dépôt, banques d’affaires et sociétés d’assurance
  • Espace : conquérir la Lune puis Mars ? (projet pour la candidature de 2012, encore valable ?)

 

 

Quoi penser de tous ces programmes économiques ?

Commençant ce constat (et petit coup de gueule) par une précision : je ne suis ni de gauche, ni de droite, je préfère être opportuniste et prendre le meilleur des uns et des autres.
Certains candidats ont vraiment peur de l’économie moderne et veulent la brider à tout prix en croyant protéger la population. Ce que l’on peut remarquer un peu ironiquement, c’est qu’ils la critique fortement, mais qu’ils ont un programme économique qui peut tenir sur un post-it.
Pour moi, c’est justement là tout l’intérêt d’être en démocratie ! A pars effrayer les gens, il ne sert à rien de crier au loup toutes les 5 minutes…. Ce qui est intéressant c’est de proposer des idées, puis d’en débattre et de ne retenir que les meilleures. Mais pour ça, il faudrait déjà avoir des idées claires et précises !

 

 

Mon TOP 3 :

Voici les 3 propositions qui ont le plus retenus mon attention :

  1. Lancer une procédure de faillite ordonnée du système bancaire : trop drôle !
  2. Conquérir la Lune puis Mars : dépêchons nous, Elon Musk ne va pas nous attendre !
  3. Création d’un revenu universel d’existence : très ambitieux, mais c’est la seule bonne idée depuis bien longtemps !

 

 

Relâchons nous et finissons par un peu d’humour 🙂

 

A ton tour !
Si tu ne devais garder que 3 idées, lesquels seraient t’elles ?
Pour toi, quel sont idées les plus concrètes ?
Je te laisse répondre dans la zone de commentaire ci dessous,
où on pourra continuer à en débattre.

 

Source : wikipédia.org, europe 1.frpoutou2017.orgleparisien.frlemonde.frla-croix.comnda-2017.frcheminade2017.fr

 

 

Reçois Gratuitemenent mon nouveau Guide
      "Comment Gagner 90% des Trades ?"

 

Comment gagner 90% des trades ? pdf         La Solution des Traders :

  • une Méthode Facile clé en main
  • Trader Gagnant en 7 Etapes
  • environ 50% de performance/an
  • un ratio gain/perte optimisé

 

 

Le meilleure et le pire du Programme Economique de nos chers candidats
5 (100%) 2 votes

2 Comments

Add a Comment
  1. Bonjour, la seule bonne idée serait de sortir de l’europe et de l’euro. Le reste ce sont des inepties. Tout candidat qui refuse cela mènera la france à sa perte. Comme c’est le cas depuis 40 ans.

    1. Une sortie de l’euro pourrait ne coûter très chère, surtout au départ (cf les britanniques). Ce qui compte le plus pour les marchés (et pour moi) c’est la stabilité économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Roi de la Bourse © 2017 - FAQ - Informations légales - Contact
%d blogueurs aiment cette page :